L'Egypte


Infos utiles
Argent
Livre égyptienne
Décalage
été : -4h

horaire
hiver : -3h
Durée vol
4h30
Langue
arabe
Vaccins
non
Visa
oui

Flux rss des articles



Un très jeune cratère d’impact découvert en Egypte

Des scientifiques italo-égyptiens ont achevé une campagne d’études sur un très jeune cratère d’impact découvert en 2008 dans le Sahara égyptien, sur des images satellites de Google Earth.

Après le cratère météoritique découvert grâce à Google Earth au Congo il y a quelques mois, un cratère égyptien de moins de 2000 ans avait été repéré de la même manière en 2008 par  l’ancien conservateur du musée d’Histoire naturelle de Milan (Italie), Vincenzo de Michele.

Ce jeune cratère de 16 mètres de profondeur , surnommé Kamil, possède des parois constituées de gros blocs s’élevant à 3 mètres au-dessus des terrains environnants. « Ce cratère est en fait une sorte de beauté, car il est tellement bien conservé qu’il va nous dire beaucoup de choses sur les impacts de météorites de petite échelle sur la croûte terrestre. Il a quelque chose d’extraordinaire » a affirmé  Luigi Folco, de l’Université de Sienne, qui dirige l’équipe italo-égyptienne présente sur le site depuis 2009 et jusqu’à février 2010.

Autour de lui, Kamil garde des rayons de matériaux éjectés au moment de l’impact. Ces rayons sont très vite effacés par l’érosion sur Terre mais on peut les trouver sur des cratères d’impact d’autres planètes solides du système solaires, comme la Lune. La météorit frappe le sol à une vitesse de plusieurs dizaines de kilomètres par seconde mais est précédée par une forte onde de choc qui comprime puis fait fondre les roches. La décompression de la roche intervient par la suite, et les débris sont projetés et retombent autour, en forme d’étoile.

L’équipe scientifique, qui a amassé plus de 5000 morceaux de météorites ferreuses, soit 1,7 tonne, estime que le poids de Kamil oscille entre 5 et 10 tonnes. Cette découverte remet sur table les possibles risques de collision sur la planète Terre. Une réunion d’experts internationaux avait réclamé il y a de cela quelques mois la mise en place d’un réseau mondial de surveillance du ciel.

Séjour sur le Nil
Rechercher un vol